vos élus

Tribunes

Groupe Ainsi va la ville

Regardons résolument vers l'avenir

En 2014, l’horizon était bien bouché quand vous nous avez permis de prendre les rênes de notre collectivité.

Dès le premier jour, il aura fallu relever les manches et prendre à bras le corps les dossiers financiers qui plombaient chaque jour un peu plus notre ville et mettaient en péril son avenir et son développement.

5 ans plus tard, à regarder dans le rétroviseur, le bilan est simple : pour la première fois depuis 1995, malgré une baisse historique des dotations de l’État, un mandat municipal va se terminer sans aucune hausse de la fiscalité communale ! Cela ne fait manifestement pas plaisir à notre opposition qui a récemment refusé de voter la stabilité des taux en conseil municipal. Pour notre part, nous en sommes heureux pour les contribuables castelvirois et nous en sommes plutôt fiers.

Nous avons compensé ces pertes de rentrées fiscales par des efforts, du travail, de l’imagination, mais sans rogner sur la qualité du service public que nous vous devons.

Ainsi, nous avons pu trouver les marges de manoeuvres nécessaires pour nous permettre de lancer ou de réaliser nos projets. Comment ne pas se réjouir de vous retrouver si nombreux il y a encore quelques jours, à l’occasion de la présentation des projets de rénovation urbaine qui transformeront d’ici quelques années le visage du Plateau et de la partie castelviroise de la Grande Borne ? La participation massive des habitants à ces réunions d’information et de concertation est effectivement essentielle pour que l’avenir de ce quartier soit partagé et que chacun y trouve sa place avec plaisir et fierté.

La première étape de cette mue sera l’arrivée du Tram 12 Express (TTME), et la création de deux gares pour permettre aux Castelvirois de bénéficier d’une desserte rapide et efficace vers les grandes zones d’emplois que sont Massy et Évry. Ce sera aussi un moyen supplémentaire de développer la Zone d’activités économiques Kennedy, boostée par Renault Sport qui a décidé d’y maintenir son activité, véritable figure de proue pour faciliter l’arrivée de nouvelles entreprises à Viry-Chatillon.

D’ici la fin du mandat, tous les espaces laissés en friche par l’ancienne majorité auront fait place, en moins de cinq ans, à des entreprises dont les emplois profiteront aux Castelvirois. C’est encore une belle satisfaction.

Bien évidemment, l’arrivée prochaine du tramway sera également la clé de voûte de la redéfinition de la RD445 et de notre souhait d’y développer encore de l’activité économique. Rien n’est inéluctable. Nous avons la conviction qu’il est possible d’offrir un autre regard sur ce quartier longtemps laissé en déshérence et cela passera forcément par la requalification de ce boulevard urbain et par la finalisation de l’Accroche nord dont les travaux progressent à grande vitesse.

Vous l’aurez compris, s’il nous appartient de poursuivre le travail de désendettement, celui-ci ne doit pas être un frein aux projets que nous portons pour notre ville. Il est de notre responsabilité de trouver les moyens de nos ambitions pour Viry-Chatillon en allant chercher, là où elles sont, les aides et subventions nécessaires.

Nous regardons résolument vers l’avenir, avec vous et pour vous.

L'équipe d'Ainsi va la ville

Groupe de Rassemblement de la gauche et des écologistes

10% de réalisations : Monsieur le Maire ne vous représentez pas !

Lors de la cérémonie des voeux, le maire s’est félicité du taux élevé de réalisations de ses promesses électorales. Nous avons donc décidé de vérifier la véracité de ses affirmations et le bilan est bien moins flatteur.

Pour exemple l’aboutissement de ses principales promesses :

- Baisse du taux d’impôts de 10 % : non seulement il n’a pas baissé les impôts, mais il a même financé ses investissements en faisant augmenter par son adjoint M. Bérenger les impôts départementaux de 29 %. Après coup, pour justification, ils accusent l’ancien président du conseil départemental d’une dette dite cachée. Une plainte est déposée mais la réalité les rattrape et le juge les déboute. Echec. Promesse non réalisée !

- Réhabilitation du Centre de vacances de Megève : projet étonnant d’investir à 600 kms pour un maire qui prétend haut et fort reprendre une situation financière difficile. Après avoir annoncé chaque année au budget des études à financer, l’issue de ce dossier est de s’enliser dans un conflit juridique avec la commune de Megève ! Finis les effets d’annonce à répétition mais quelle aubaine pour justifier la non réalisation de cette promesse. Manque total de crédibilité ! Echec. Promesse non réalisée !

- Consultation des habitants pour une nouvelle intercommunalité : ils ne l’ont pas été. Le maire s’est engouffré dans une intercommunalité géante, sans concertation, en négligeant les conditions financières. Alors, aujourd’hui, mais c’est un peu tard, il ne cesse de s’en plaindre. Pire, il en réclame une autre et revient en arrière en reprenant des attributions au détriment des agents des espaces verts. C'est l'improvisation permanente. Résultat : La ville est sale et les abords des lacs sont dégradés. Echec. Promesse non réalisée !

- Sécurité : là en effet, le coûteux dispositif de déploiement des caméras a reçu un début de réalisation. Pourtant c’est le plus gros échec de la politique municipale. L’image de notre ville ressort dramatiquement noircie du mandat de ce maire à cause de son besoin irrépressible d’apparaître dans les medias pour dénigrer l’image de notre ville. Et nul ne s’y trompe : ses passages médiatiques ne sont pas sans conséquence sur la baisse de 2,5 % de la valeur des biens immobiliers de notre ville (Le Parisien). En plus, le nombre de cambriolages explose au point d’attirer une nouvelle fois la presse. Nous comprenons mieux le silence du Maire sur les chiffres de la délinquance à Viry-Chatillon. Si sa politique était réellement efficace, il n’hésiterait pas à s’appuyer sur cette évolution. Echec. Promesse non réalisée !

Trop peu des promesses électorales du programme du maire ont été réalisées. Chacun peut faire l’exercice intéressant de le vérifier.

Pense-t-il recycler les 90 % de promesses non tenues dans un nouveau programme pour les prochaines élections ?

Croit-il que l’on peut briguer à nouveau les suffrages des castelvirois après un tel enfumage ?

10 % de réalisation, pour la plupart sans résultat concret positif, c’est trop peu.

Avec un tel bilan, Monsieur le Maire, les Castelvirois ne comprendraient pas que vous vous représentiez aux élections municipales.

L'équipe du Rassemblement de la gauche et des écologistes

Coordonnées

Hôtel de ville
Place de la République
91170 Viry-Chatillon
01 69 12 62 12
accueil@viry-chatillon.fr


Horaires d’ouverture :
Du lundi au vendredi de 8h30
à 12h et de 13h30 à 17h30
Jeudi de 13h30 à 19h
Samedi de 9h à 12h
(service État civil)

Mon interco