Tribunes

Groupe Ainsi va la ville

Une ville pleine de vie !

Notre ville est belle et l’arrivée du soleil accentue notre besoin de redécouvrir tous les lieux qui répondent à nos envies de balades, d’épanouissement, que nous soyons seuls, en famille ou entre amis. C’est aussi une période privilégiée pour reprendre son vélo ou chausser ses baskets à l’occasion d’une promenade.

Vous rencontrerez également les membres de l’équipe municipale, lors des Conseils de quartier dont l’affluence ne se dément pas, des visites sur sites, mais aussi à l’occasion des très nombreux événements qui ponctuent la vie castelviroise.

En effet, qu’il s’agisse de sport, de culture ou de solidarité intergénérationnelle, la Municipalité est au côté de tous les acteurs qui rendent de nouveau notre ville
dynamique grâce à leur engagement, leur disponibilité et leur passion.

Après cinq années de mandat à vos côtés, l’énergie qui anime la majorité municipale est non seulement intacte, mais elle est un formidable stimulant pour aller encore plus loin. Vous pourrez d’ailleurs mesurer notre engagement lors de la prochaine Fête des lacs, événement majeur que nous avons voulu perpétuer.

En effet, voilà maintenant plus de quatre ans que nous avons relancé ce moment fort qui conclut l’année scolaire et salue l’arrivée de l’été. Cette fête a évolué, offrant des activités renouvelées pour le plus grand nombre, de nouveaux modes de restauration (foodtrucks) , et pour la première fois cette année, un village « bio ».

Cet événement fédérateur et convivial valorise nos lacs et permet à tous de se retrouver en famille ou entre amis. Il ne pourrait d’ailleurs pas exister sans la présence nombreuse des Castelvirois.

En effet, sans le soutien si précieux de nos associations, rien ne serait possible. Au-delà des remerciements que nous leur adressons, elles savent la considération qui est la nôtre à leur endroit. Rien n’est du fait du hasard.

Avec le monde associatif, ce sont des relations de confiance que nous avons su tisser au fil des mois et des années. Même si nos opposants, usant de la vieille méthode du docteur Coué, essaient de se convaincre du contraire.

Fidèles à l’idéologie de leurs vénérés modèles messieurs Mélenchon et Amard, ils apparaissent à chaque manifestation pour faire un ou deux selfies, distribuer quelques remarques acerbes empreintes de nostalgie et d’aigreur, et faire croire que ce sera mieux demain avec eux, comme si les Castelvirois ne les avaient pas déjà testés !

Nous, on veut bien les tester… sur l’eau ! Nous les invitons à participer au concours des radeaux rigolos. Ils pourront enfin « mouiller la chemise », et tenter de battre
les élus de la majorité dans une compétition loyale et sportive.

L'équipe d'Ainsi va la ville

Groupe de Rassemblement de la gauche et des écologistes

5 ans d'une démocratie à rude épreuve !

Tout a commencé avec un premier acte fort, la toute première mesure du mandat : à son arrivée le Maire supprime la possibilité aux habitants de poser une question aux élus à l'issue du conseil municipal.

Ce moment de dialogue, d'interpellation mais aussi de transparence sur les questions et les réponses données l’effrayait-il ?

Pour prétendre écouter la population, il dit mettre en place des pseudo concertations.

Concerter c'est accepter la contradiction, le dialogue et surtout y répondre avec respect.

Et pourtant qui n'a pas été témoin ou victime des réactions irascibles du Maire dès lors qu'un autre point de vue est proposé ?

Démocratie pour les projets éducatifs ?

Concerter est-ce découvrir un projet dans le magazine municipal qui bouleversera la vie quotidienne de nombreuses familles d'un quartier ? C'est pourtant le cas avec l’école dite Coty.

La vie démocratique locale c’est placer les habitants au coeur des actions municipales et leur donner la possibilité d'en devenir de véritables acteurs.
Démocratie avec perquisition pour des associations ?

Le Maire se vantant de défendre la vie associative et ses bénévoles permet la fouille sans explication et sans la présence des intéressés des locaux et armoires du club des séniors « L'âge d'or », association reconnue et respectée du 3e âge. Comment un tel procédé peut-il être mis en œuvre en France ? Sous quel régime vivons-nous à Viry-Chatillon ?

Nous ne l'acceptons pas et restons en alerte pour défendre vos intérêts.

Démocratie pour l’avenir de nos quartiers ?

Son mandat a débuté avec la fermeture de la MJC Maryse Bastié.

Aujourd’hui, le Maire vend tous les biens communaux sur la ville et avec ce que permet le PLU, nous craignons le pire… Nous serons très vigilants au devenir de plusieurs sites par exemple le pavillon, en vente près de la poste sans oublier l'ancien emplacement de la police municipale déménagée pour un lieu moins
pratique. Pourquoi ? Pour un projet para-médical comme voudrait nous le faire croire le Maire, projet de combien d’étages ?

Nous savons que ces espaces peuvent se transformer en de nouveaux projets immobiliers. Les habitants du boulevard Francoeur en savent quelque chose depuis le dernier vote du PLU : ils sont assaillis d'approches de promoteurs qui se frottent les mains sur de futurs juteux bétonnages.

Nous partageons la colère des propriétaires qui ne souhaitent pas déménager et l'inquiétude des riverains d'en face qui auront devant leurs fenêtres la vue et l'ensoleillement cachés par des immeubles et ainsi de voir la valeur de leur bien baisser...

Nous sommes convaincus que le Maire cherche à un an des élections à gagner du temps et calmer les inquiétudes des riverains jusqu'aux élections. Si hélas il est reconduit le ton changera et le béton prévaudra.

La mauvaise foi et les gesticulations du Maire ne nous impressionnent pas et nous sommes déterminés à faire entendre votre voix !

Lydie Zénéré-Lima
Élue municipale du groupe d'opposition